Quelques petites astuces pour évaluer l’âge d’un vin

Quelques petites astuces pour évaluer l’âge d’un vin

 Le visuel


Pour correctement observer les nuances de couleur d’un vin, on penche son verre sur une surface blanche et s’attache à la pointe du disque.

La robe du vin évolue avec le temps sous l’effet du contact entre le vin et l’air. C’est ce que l’on appelle l’oxydation.

Pour débuter, il faut savoir que :

- Un vin rouge à tendance à passer d’un reflet violacé dans sa jeunesse à un reflet tuilé en vieillissant

- Un vin blanc à tendance à passer d’un reflet vert ou jaune très pâles dans sa jeunesse à un reflet jaune plus dorés en vieillissant.

Cette évolution de couleur diffère en fonction des cépages et des régions viticoles. Un Cabernet Franc de Loire n’évoluera pas au même rythme et de la même façon qu’un Pinot Noir de bourgogne.

C’est pourquoi il est indispensable d’avoir déjà défini le cépage et la région avant de rechercher l’âge d’un vin.

Le nez

Dans sa jeunesse, un vin offre des arômes primaires fruités et floraux. Avec les temps, pour les vins rouges, on perçoit un nez plus complexe avec des notes de cuir, de sous-bois, de cacao ou de truffe et la noisette. Pour les vins blancs, le temps va laisser place à des arômes de fleurs séchées, abricot sec, cannelle.

La bouche

Avec le temps, le vin perd en acidité et tension pour offrir une bouche plus ample, plus équilibrée, plus riche.

Les tanins sont également un bon marqueur temps. Plus ils sont forts, plus le vin est jeune.

À vous de jouer ! Les inscriptions sont encore ouvertes pour la plus grande dégustation de vin à l'aveugle : https://www.wineandco.com/content/la-grande-degustation