COMTE ARMAND AUXEY DURESSES 1ER CRU 2017

«Un vin typique de son terroir !»

51,00 € Vendu et expédié par Wineandco.com
En stock
  • Livraison standard
    10,90 €
  • Livraison par Chronopost
    19,90 €
  • Livraison sur rendez-vous à domicile
    13,90 €
  • Enlèvement dans nos locaux
    Gratuit
  • Point relais chronopost
    9,90 €
51,00 € 51,00 €

Caractéristiques

  • Pays : France
  • Région : Bourgogne
  • Appellation : Auxey-Duresses 1er Cru
  • Domaine : COMTE ARMAND
  • Agriculture : Raisonnée, Biologique, Biodynamique
  • Assemblage : Pinot Noir 100%
  • Millésime : 2017
  • Degré d'alcool : 13.5
  • Boire ou garder : 2019 - 2027
  • Couleur : Rouge

Le domaine

Le Domaine du Comte Armand, également connu sous le nom de Domaine du Clos des Epeneaux, élabore des vins sur plusieurs appellations bourguignonnes. Sa réputation autour du monde s’est faite grâce à son Pommard Clos des Epeneaux, classé en premier cru. La surface totale du domaine représente 7,5 hectares de vignes où sont cultivés des cépages rouges (100% Pinot Noir) et blancs (Aligoté et Chardonnay). Depuis 2010, le domaine a à sa tête Paul Zinetti qui, comme son prédécesseur et ancien collègue Benjamin Leroux, a cette volonté d’élaborer des vins élégants selon les principes de l’agriculture biodynamique à la hauteur de la réputation de son domaine et de celle des très grands Bourgognes.

Description

L’appellation Auxey-Duresses est une appellation Villages de la Côte de Beaune. Les domaines sur cette appellation élaborent majoritairement des vins rouges à partir de Pinot Noir, cépage cultivé sur des sols argilo-calcaires. L’appellation produit en moyenne chaque année 7000 hectolitres de vins, rouges et blancs confondus. Malgré l’immense popularité de Pommard, appellation voisine, Auxey-Duresses possède neuf climats (parcelles de vignes précisément délimitée et dédiée à la viticulture) classés Premiers Crus dont notamment Les Duresses.

Après plusieurs récoltes impactées par des aléas climatiques, la Bourgogne peut être soulagée : le volume de vin récolté serait de 20% de plus qu'en 2016 a estimé le président du BIVB, Louis-Fabrice Latour : "On a la chance d'avoir un millésime 2017 qualitatif, quantitatif et qui pourra se boire jeune." "On est quand même les plus gâtés du vignoble français cette année", a reconnu M. Latour, qui prévoit un vin "très sur le fruit, avec quelques acidités.”.

Avis des clients

Vous devez être connecté pour poster un avis

Connectez vous