Muscat Beaumes-de-Venise est une AOC datant de 1943, le Beaumes-de-Venise en rouge acquit ce statut que le 9 juin 2005. Il devient alors un « Cru de la Vallée du Rhône » . L’appellation s’étend sur quatre communes : Beaumes-de-Venise, Lafare, Suzette et La Roque-Alric. Elles sont voisines d’AOC de Gigondas et Vacqueyras. Historiquement, on trouve des traces de viticulture sur le territoire depuis l’antiquité, d’après les écrits de Pline l’Ancien. Au fil des siècles, sur les tables des papes en Avignon, pendant les croisades, le Muscat de Beaumes-de-Venise ne cessa d’acquérir de la notoriété.

L’AOC Beaumes-de-Venise rouge s’étale sur 600 hectares quand l’AOC Muscat s’étale sur 500 hectares. Les cépages plantés dans l’appellation sont le Grenache et le Syrah, on peut également trouver des cépages accessoires comme le Mourvèdre ou le Cinsault. Le cépage Grenache s’adapte parfaitement aux conditions climatiques de la région. Il donne des vins puissants et aromatiques sur le fruit rouge et noir et sur les épices. Pour l’AOC Muscat Beaumes-de-Venise, le cépage exclusif est, de fait, le Muscat à petits grains. L’AOC Muscat Beaumes-de-Venise est plantée sur des parcelles sur les Dentelles de Montmirail. Les terroirs des crus rouges ont les mêmes caractéristiques que les Côtes du Rhône.

Les vins de l’appellation Beaumes-de-Venise ont su améliorer la qualité des vins jusqu’à accéder à la reconnaissance de Cru des Côtes du Rhône. Les producteurs réalisent leurs vins dans le respect de l’environnement et du terroir.