(3 avis) DOMAINE DES MARRANS

3 avis sur les vins de DOMAINE DES MARRANS

Note Moyenne

3.65/5

(3 avis)

  • 0
    1
  • 0
    2
  • 0
    3
  • 1
    4
  • 2
    5
AA Cet avis porte sur : "DOMAINE DES MARRANS BEAUJOLAIS CHARDONNAY BLANC 2014"

Un peu trop sec a mon gout

AA Cet avis porte sur : "DOMAINE DES MARRANS BEAUJOLAIS CHARDONNAY BLANC 2014"

tout va bien

Histoire

Dès 1970, Jean-Jacques Mélinand acquiert les vignes du Clos du Pavillon situées à Fleurie. La superficie est alors de 4 hectares et les vins sont vinifiés dans la propriété attenante au clos. A force de vouloir travailler toujours plus son terroir, un nouveau lieu de vinification est construit sur le plateau situé à 500 mètres du clos, au lieu-dit « Les Marrans ». en 1994, Son épouse, Liliane rejoint le domaine et en 2002, le vignoble s’étend sur les appellations Fleurie, Beaujolais, Beaujolais-Villages puis Chiroubles.

Leur fils Mathieu, après des études en viticulture/œnologie et plusieurs expériences à l’étranger (Australie, Nouvelle-Zélande), reprend le domaine familial. Son arrivée donne une nouvelle dynamique à l’exploitation…

Le gamay noir à jus blanc est l’unique cépage pour les vins rouges.

Terroir

Le terroir pourrait être définit comme « le goût d’une origine ». Le Domaine des Marrans s’étend sur 19 hectares sur différents Crus du Beaujolais avec pour chacun des caractéristiques précises et bien distinctes.

Le vignoble est planté dans le respect des traditions en favorisant une forte densité de plantation (9000 à 10 000 pieds/ha) afin d’avoir une concurrence entre chaque cep. Les parcelles sont conduites le plus naturellement possible, sans engrais chimique. Le travail du sol superficiel est favorisé ainsi que les traitements à base de cuivre et soufre (certification AB). La majorité des travaux s’effectuent manuellement (relevages, cisaillages, labours au treuil,…)

Dans la recherche de vins d’une grande finesse, les vinifications sont traditionnelles, en grappes entières et sans ajout de levures exogènes ni de soufre pour une meilleure expression de nos terroirs. La macération dite "carbonnique" (de 8 à 20 jours selon les cuvées) est rythmée par quelques remontages pour une extraction en douceur et toujours dictée par les dégustations quotidiennes.

Les vins sont ensuite élevés en foudres de chêne pour les crus (grands contenants de 40 à 60hl) et en cuves bétons pour les Beaujolais et Beaujolais-Villages pendant 6 à 18 mois. Après soutirage, les cuvées ne sont pas ou très peu filtrées afin de garder tous les arômes et la structure du vin.