(0 avis) CHAMPAGNE LOMBARD

 

LA SELECTION DES RAISINS

 

 

La famille Lombard est propriétaire de 5,5 ha de vignoble, essentiellement Premier Cru dans le secteur de la Montagne de Reims Ouest. La Maison complète son approvisionnement raisin auprès de viticulteurs partenaires avec 60 ha. La sélection de chardonnay est très orientée vers la Côte des Blancs avec comme principaux crus le Mesnil-sur-Oger, Chouilly, Avize et Cramant. On retrouve aussi ce secteur dans nos premiers crus avec les villages de Vertus et de Grauves.

 

 

Pour le pinot noir, qu’il s’agisse de premiers ou de grands crus, c’est principalement dans la partie Est de la Montagne de Reims que se situent ses sources d’approvisionnements. Parmi les 17 grands crus que compte la Champagne, 11 d’entre eux servent à dessiner l’empreinte minérale et complexe des vins Lombard.

 

 

L’ÉLEVAGE DES VINS

 

 

Après le pressurage, qui s’effectue toujours sur le lieu de vendange afin d’éviter l’oxydation des raisins et de préserver la qualité des moûts, ces derniers sont acheminés chez Lombard à Epernay et vinifiés sur place.

 

 

La Maison dispose d’une batterie de cuves inox dédiées et adaptées aux volumes de chaque parcelle afin d’isoler chaque terroir, chaque lieu-dit, et de vinifier séparément tous ces vins pour d’éventuels assemblages. Ces vins peuvent être effectivement assemblés avec tout ou partie de vins vinifiés en fûts de chêne.

 

 

La Maison Lombard utilise, à l’instar des confrères bourguignons, des fûts de chêne pour les vinifications de certains terroirs et de certaines parcelles. Les vins issus de ces vinifications se révèlent être plus puissants, plus complexes parfois. Lors des assemblages, ils complètent idéalement les vins fins et tendus, vinifiés et élevés en cuves inox.

 

 

LE TEMPS POUR LA COMPLEXITÉ

 

 

Après la mise en bouteille, les vins reposent en caves pendant 2 à 3 ans pour les premiers crus. Les grands crus reposent pendant plus de 5 années. C’est avec le temps que les vins trouvent leur équilibre « naturel » et révèlent tous les arômes liés à chaque terroir, à chaque parcelle.

 

 

Le dégorgement permet de libérer le potentiel de chaque cuvée. C’est ainsi qu’après dégustation, les vins sont peu ou pas dosés, en fonction de l’élégance, de la complexité et de l’authenticité qu’exprime chacun d’eux.