Jusqu’en 1711, le domaine de Bastor-Lamontagne appartient au roi de France. Ce ne sera qu'en 1839 que le véritable démarrage du cru aura lieu, grâce à la famille Larrieu. Déjà à cette époque, les vins liquoreux étaient très prisés. Après quelques aménagements, la culture de la vigne devint l'activité principale du domaine. En 1936, le descendant de Larrieu vend le domaine aux propriétaires actuels, Fonciers-Vignobles. Aujourd'hui, le château est membre de l'Union des Grands Crus de Bordeaux.

La renommée des vins de Sauternes est due à la pourriture noble, un champignon qui se développe grâce au climat particulier de l'appellation. Les vignes du domaine s'étendent sur 56 hectares sur des sols silico-graveleux dédiés entièrement à la production de vin liquoreux.

''Nous ne faisons pas des vins de collection mais des vins de consommation''.
Comme le dit Alain Pivonet, maître de chai de Bastor-Lamontagne, une des préoccupations majeures du château est d'être en accord avec les attentes des consommateurs. C'est pourquoi les vins de Bastor-Lamontagne ont toujours eu un style à part plein de subtilité et de fraîcheur, qui privilégie l'harmonie du fruit et l'équilibre au lieu de la concentration.