Mot de passe oublié

Renseignez votre email de connexion. Vous recevrez un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Mot de passe oublié

Votre demande a bien été prise en compte.
Vous allez recevoir un email contenant un lien pour réinitialiser votre mot de passe

Quel climat pour les vignes ?

Quel climat pour les vignes ?

La vigne est cultivée dans divers endroits du monde mais toujours autour de la 30e et la 50e latitude Nord et Sud. Pour produire des raisins, puis des vins, de qualité, la vigne a besoin d’un certain nombre de conditions météorologiques.

Les besoins de la vigne

La pluviométrie

La vigne exige 400 à 600mm de pluie par an. L’approvisionnement en eau est d’une grande importance pour la floraison-véraison sur le rendement et au moment des vendanges pour la concentration des baies en sucre. Il est essentiel pour la vigne de recevoir une quantité ni trop importante ni trop faible d’eau pour son développement.



La température

La vigne n’aime pas les extrêmes. Côté température elle est sensible aux gelées hivernales et trop grosses chaleurs estivales. En fonction des températures d’une région, on plantera différents cépages : certains plus résistants aux fortes chaleurs, d’autres aux hivers plus rudes.



L'ensoleillement

L’ensoleillement du vignoble est très important puisqu’il permet la photosynthèse. Plus le vignoble sera ensoleillé plus les vins qui y sont produits seront sucrés (et donc moins acides).

Les différents climats viticoles

Comme nous l’avons vu, la vigne est soumise à certaines variables météorologiques pour se développer correctement. On distingue sur le globe et mais aussi dans un même pays (comme en France) différents climats dans lesquelles la vigne peut évoluer.

Le climat d’une région est défini par : la moyenne des températures, la moyenne des précipitations, la moyenne des jours de brouillard et de gelée, et l’orientation et la force des vents.

Le climat océanique

Il est caractérisé par de faibles variations de températures au cours de l’année. Les températures sont tempérées et la pluie est régulière sans être abondante. Les vignobles bordelais ou de la Vallée de la Loire bénéficient d’un climat océanique (l’un plus chaud que l’autre).

Le climat océanique
Le climat méditerranéen

Le climat méditerranéen

Comme pour le climat océanique, il y a peu de différences entre les températures hivernales et estivales mais les étés sont chauds (voire très chauds). Le soleil gorge les raisins en sucre qui seront ensuite transformés en alcool. Les vins des régions au climat méditerranéen sont souvent plus charpentés que les autres. Les précipitations dans ce type de climat sont faibles. Les vignobles du bassin méditerranéen (Provence, Corse, Sicile, Catalogne) bénéficient évidemment de ce climat mais on le retrouve également dans d’autres régions étrangères comme la Nappa Valley en Californie, la vallée centrale chilienne ou encore au Sud de l’Australie.

Le climat continental

Le climat continental est caractérisé par des différences de températures importantes entre les saisons. Les étés sont chauds et les hivers froids avec de fortes chances de gel. Les régions avec ce climat sont généralement situées comme son nom l’indique à l’intérieur des terres. Elles ne sont donc pas exposées aux vents maritimes qui permettent d’adoucir les températures. Les vignobles aux climats continentaux sont : la Bourgogne, la Rioja en Espagne, la partie occidentale du vignoble chinois, Mendoza en Argentine…

Le climat continental
Le climat montagnard

Le climat montagnard

Ce climat se caractérise par son altitude. Les saisons sont extrêmes avec des hivers froids et neigeux et des étés plutôt frais et humides, parfois pluvieux. Il est important de cultiver la vigne sur des versants correctement exposés. On trouve des vignes dans les zones montagneuses de plusieurs pays comme la France, la Suisse, l'Italie, le Chili ou encore l'Argentine où la très grande majorité des vignes sont situent entre 800 et 1 700 mètres. Dans certains secteurs on trouve des vignes jusqu'à 2 500 mètres d'altitude.

Le microclimat

Dans une même région climatique, des caractéristiques météorologiques différentes peuvent se produire. Ces microclimats dépendent de l’orientation des pentes, de la nature des sols, d’étendues d’eau, du relief. On peut retrouver ce phénomène en Bourgogne, cette région a su s’adapter et créer une hiérarchie pour classer ses vins. L’exemple dans la Côte de Nuits est significatif. Les experts ont différencié quelques 57 types de sols.

Le microclimat
Les conditions météorologiques idéales

Les conditions météorologiques idéales

Au printemps, entre avril et juillet, le bon développement de la vigne nécessite des températures chaudes avec des pluies régulières et un bel ensoleillement. À la floraison des vignes, en juin, il faut des températures douces et une pluviométrie modérée pour permettre la floraison.

On préférera des étés plutôt secs avec une certaine différence entre les températures de jours et de nuit pour favoriser la maturation. Pour les vendanges à la rentrée, un temps sec est idéal.

La protection des vignes

Les dangers que rencontrent les viticulteurs sont principalement liés aux intempéries. Il faut se méfier des fortes gelées matinales et les orages de grêles qui peuvent détruire un millésime en quelques heures. Contre les gelées, les viticulteurs utilisent des chaufferettes au fuel ou au gaz ou procèdent à des arrosages en continu pour former une pellicule de glace protectrice. Concernant la grêle, les moyens de protection sont faibles (fusées pas toujours efficaces).

La protection des vignes

La prochaine fois que vous boirez un verre de vin, vous saurez toutes les conditions qui ont été nécessaires pour son élaboration.

Bonne dégustation !

Pourquoi commander chez Wineandco ?

  • Stockage optimal des vins
  • Sélection rigoureuse par le comité de dégustation
  • 100000 clients satisfaits depuis 1999
  • Livraison professionnelle et soignée de vos vins
  • Commandez vos vins en toute sérénité