CHÂTEAU L'EVANGILE 2013

«Un Pomerol d'exception qui se gardera longtemps ! »

159,90 € Vendu et expédié par Wineandco.com
Cagnotte : 4 % Vous cumulez 6,40 € par btle
En stock
  • Point relais chronopost
    9,90 €
  • Livraison à domicile à la journée (Geodis ou Colissimo)
    10,90 €
  • Livraison express Chronopost
    19,90 €
  • Livraison à domicile sur rendez-vous (Geodis On Demand)
    13,90 €
  • Enlèvement dans nos locaux
    Gratuit
159,90 € 180,00 €

Caractéristiques

  • Pays : France
  • Région : Bordeaux
  • Appellation : Pomerol
  • Domaine : CHÂTEAU L'EVANGILE
  • Type de culture : Culture conventionnelle
  • Millésime : 2013
  • Boire ou garder : 2017-2030
  • Couleur : Rouge

Le domaine

Château l’Evangile appartient aux Domaines Barons de Rothschild depuis 1990. Ces derniers y ont apporté une sélection rigoureuse et la création d’un second vin, le Blason de l’Evangile.

Au Sud-Est de Pomerol, les 16 hectares du Château l’Evangile s’étendent sur des graves, peu commun sur cette appellation. L’Evangile bénéficie d’une position privilégiée entre les vignes de Château Pétrus et de Château Cheval Blanc.

L’encépagement est composé de 80% de Merlot et 20% de Cabernet Franc.

Description

Ce millésime 2013 est réussi. Une texture envoutante légèrement tannique. Il offre une belle matière, une acidité mesurée et un équilibre incontestable. En bouche: notes de fruits noirs, cerise griotte, cèdre. Un vin de garde !

Notation: Bettane & Desseauve: 17.5-18/20

Avis des experts

Revue du Vin de France

17/ 20

Le Point (Jacques Dupont)

16/ 20

Hachette

|
Guide 2017

Le cru affiche son haut niveau en obtenant deux coups de cœur consécutifs dans deux millésimes délicats : le 2012, puis le 2013. Il tire le bénéfice de son terroir (rappelons le voisinage de Petrus au nord et de Cheval Blanc au sud) et des équipes qui ont su jouer d'une météo chaotique. L'assemblage met en vedette le merlot (87 % cette année), complété par le cabernet franc. Après un élevage de dix-huit mois en barriques (neuves à 70 %), le vin affiche une robe dense, jeune et profonde. Son nez, plus frais que celui du 2012, joue sur la groseille et le fruit noir (cassis), alliés à un boisé épicé bien intégré et à des touches de menthol. L'attaque ronde et ample ouvre sur une bouche charnue et dense, portée par des tanins au grain fin délicieusement veloutés, pour ainsi dire crémeux, typiques des meilleurs pomerol. Une fine acidité lui donne du relief et étire la finale longue et suave.

Avis des clients

Vous devez être connecté pour poster un avis

Connectez vous