Le domaine existe depuis 1686 grâce à un riche bordelais qui a créé le domaine viticole l'Enclos Rauzan. Le nom "Pichon Longueville" du château est le nom du mari de sa fille. Un château qui bénéficie déjà d'une grande influence féminine et qui se poursuit jusqu'à aujourd'hui. Lors du classement de Napoléon III, le château est au rang de second cru classé.

Non seulement le nom de Pichon-Longueville Comtesse de Lalande est évocateur, mais sa propriétaire est active. Le suffixe « de Lalande » vient d’un hasard du destin qui fit bénéficier à cette dernière des parts de ses deux sœurs, décédées sans descendance.

La famille Miailhe a acquis vignoble, château et mobilier en 1925 et le mène avec passion, mais c'est une fille de cette famille qui va réellement apporter une touche de féminité et va permettre à son vin d'avoir une réelle notoriété.

En 1970, la réputation du château est faite; il est qualifié de "super second et d'un presque premier" grâce à sa qualité. Les vins produits sont les plus féminins de l'appellation Pauillac, est cela est dû aux successions féminines dans ce château. Ce sont des vins complexes, élégants, fins.

Depuis 2007, c'est la célèbre famille Roederer qui est à la tête d'un des plus grands châteaux du vignoble bordelais: le Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande.

Le domaine est constitué de 78 hectares de vignes. Les vignes sont plantées de Cabernet Sauvignon, de Cabernet France , de Merlot et de Petit Verdot. Son sol est pauvre et avare et les croupes sont constituées de graves sur argiles.

Lors de l'assemblage des vins, il y une première sélection qui est faite pour le premier vin puis une deuxième sélection pour son second vin. Les seconds vins, Réserve de la Comtesse, sont excellents mais moins apte à vieillir, contrairement aux premiers vins.