Le Château Beychevelle, 4e Grand Cru Classé de 1855, est situé sur la commune de Saint-Julien-Beychevelle. Beaucoup de légendes circulent au sujet de celui-ci. Le propriétaire était le Grand Amiral de France et Gouverneur de Guyenne, Jean-Louis Nogaret de la Valette. La signification de Beychevelle était "Baisse Voile". En effet, à l'époque, les voiles des navires qui en hommage se baissaient et s’abaissaient face à cette Chartreuse aux jardins impeccables. Sa vue sur la rivière fait référence, tout comme son second vin, à l'amiral du LIEN-REGION[89,Médoc]. L'emblème de la propriété est un bateau à tête de griffon, lui même symbolisant le gardien du cratère de vin du célèbre Dieu Grec, Dionysos. Le Château Beychevelle est une des plus belles exploitation du Médoc. Son architecture élégante et majestueuse lui on permit d'être baptisé le "Versailles du Médoc". A ce jour, il appartient aux Grands Millésimes de France.

Le vignoble s'étend sur 90 hectares. Le terroir est composé de graves garonnaises profondes typiquement retrouvé dans le Médoc. L'encépagement est composé à 62% de Cabernet Sauvignon qui mûrit en toute quiétude sur ces sols d'exception. Il est complété par 31% de Merlot, 5% de Cabernet Franc et 2% de Petit Verdot. Les vignes ont une moyenne d'âge de 28 ans. Le climat est océanique tempéré. La savoir-faire des hommes est une partie intégrante de la notion de terroir. Les vinifications sont réalisées par le directeur technique Philippe Blanc, secondé par Romain Ducolomb. A la vigne, le chef de culture est David Lafosse. L'élaboration des vins est menée sous les conseils de l’œnologue Jacques Boissenot.

Dans une démarche soucieuse de l'environnement, le Château Beychevelle a obtenu 2 certifications : "Terra Vitis" et "Agriculture raisonnée" qui ont respectivement un cahier des charges strict. Les vinifications sont menées selon la méthode traditionnelle Bordelaise. L'élevage dure environ 16 à 18 mois en barrique de chêne, dont 50% de neuves chaque année.

Dans les tempêtes des petits millésimes, le vin de Beychevelle reste immense. Lorsque les vents sont favorables, on bat des records...