(8 avis) CHÂTEAU CAMBON LA PELOUSE

8 avis sur les vins de CHÂTEAU CAMBON LA PELOUSE

Note Moyenne

4.45/5

(8 avis)

  • 0
    1
  • 0
    2
  • 0
    3
  • 0
    4
  • 8
    5
A Cet avis porte sur : "CHÂTEAU CAMBON LA PELOUSE 2008"

" Ce vin a un joli potentiel avec sa robe rubis saturée accompagnée par la prune, terre brûlée, myrtille, cassis, et beaucoup d\'arômes floraux. Ce vin est très bien fait et onctueux, au corps plein, plein de fruit délicieux rond et profond avec beaucoup de cerise. Il semble que cela va être un vin plaisant et goutteux à consommer entre les 8 et 11 prochaines années."

A Cet avis porte sur : "CHÂTEAU CAMBON LA PELOUSE 2008"

Un autre effort charmant dans ce millésime. Ce vin a un joli potentiel avec sa robe rubis saturée accompagnée par la prune, terre brûlée, myrtille, cassis, et beaucoup d\'arômes floraux. Ce vin est très bien fait et onctueux, au corps plein, plein de fruit délicieux rond et profond avec beaucoup de cerise. Il semble que cela va être un vin plaisant et goutteux à consommer entre les 8 et 11 prochaines années.

Le cru de Cambon la Pelouse situé entre Cantemerle et Giscours, deux Châteaux classés sur un des points les plus élevés de Macau et à la limite de l'appellation Margaux, produit des vins appréciés depuis des siècles. Nous citerons comme exemple : - le livre de Bernard Ginestet : «THOMAS JEFFERSON» qui liste Cambon dans la nomenclature de la "Guienne" à des prix de vente parmi les plus hauts du "Pais du Médoc" au 18ème siècle. - nous pouvons également prendre pour référence l'édition de 1949 du Feret qui décrit ainsi Cambon La Pelouse : «Nous pouvons affirmer qu'il est l'un des plus anciens de la contrée et ses produits ont jadis largement contribué à commencer en france et à l'étranger la réputation des vins du Pais du Médoc. Dès la fin du 17ème siècle, envoyés en Angleterre, ils atteignaient 400 livres le tonneau et au delà. Plus tard ils furent expédiés en Hollande où ils étaient souvent payés à des prix supérieurs à ceux qu'obtenaient les 5ème et 4ème crus.» Le vignoble a été complètement replanté dans les années 1975. Il comprend aujourd'hui 60 hectares de vigne en production regroupant les propriétés du Château Cambon la Pelouse et Château Trois Moulins (son voisin). Les cépages plantés sont composés de : 20 % cabernet franc - 30% cabernet sauvignon - 50% merlot. La vigne a donc en moyenne 25 ans d'âge. La propriété a été reprise en 1996 par Jean-Pierre Marie. La qualité de son terroir et sa situation géographique (entre 2 crus classés) ont été décisifs dans son choix. Aidé par Gabriel Vialard (ex oenologue du Château Smith Haut Laffitte) et d'importants investissements, ils ont comme ambition de redonner à cette propriété le rang qualitatif et prestigieux occupé aux siècles précédents.