DOMAINE DE VILLAINE RULLY LES SAINT-JACQUES BLANC 2017

28,00 € Vendu et expédié par Wineandco.com
Plus que 2 bouteilles
  • Livraison standard
    10,90 €
  • Livraison par Chronopost
    19,90 €
  • Livraison sur rendez-vous à domicile
    13,90 €
  • Enlèvement dans nos locaux
    Gratuit
  • Point relais chronopost
    9,90 €
28,00 € 28,00 €

Caractéristiques

  • Pays : France
  • Région : Bourgogne
  • Appellation : Rully
  • Domaine : DOMAINE DE VILLAINE
  • Agriculture : Raisonnée, Biologique, Biodynamique
  • Assemblage : Chardonnay 100%
  • Millésime : 2017
  • Degré d'alcool : 14
  • Boire ou garder : 2019 - 2025
  • Couleur : Blanc

Le domaine

Le Domaine de Villaine, propriété d’Aubert de Villaine, possédant aussi le fameux Domaine de la Romanée Conti, est situé à Bouzeron, premier village des Côtes Chalonnaises au sud de Beaune, entre les villages de Mercurey, Santenay et Rully. Dès le Moyen-Age ces terres furent cultivées par l’Abbaye de Cluny, étendant ainsi la renommée du cépage Aligoté.
Les parcelles, 24 hectares au total bénéficiant d’un microclimat chaud, sont cultivées en coteaux exposés est/sud-est, sur des sols maigres à forte teneur en calcaire brun et marneux, qui assurent une bonne maîtrise des rendements. En agriculture biologique certifiée depuis 1997, le vignoble de Chardonnay, Aligoté doré de Bouzeron et Pinot Noir, fait l’objet des plus grands soins : sélection de plants de vigne fins, ébourgeonnage sévère… pour obtenir de faibles rendements, 20% inférieur à la réglementation, mais bien plus qualitatifs.

Description

L’AOC Rully produit majoritairement des vins blancs avec 220 hectares consacrés au Chardonnay, dont 66 ha en Premier Cru. On compte 130 hectares de Pinot Noir (dont 27 en Premier Cru).
L’altitude (230 à 300 mètres) impose aux vignerons de patienter davantage pour la récolte des raisins par rapport aux climats voisins. La production représente 15.500 hectolitres par an.

Après plusieurs récoltes impactées par des aléas climatiques, la Bourgogne peut être soulagée : le volume de vin récolté serait de 20% de plus qu'en 2016 a estimé le président du BIVB, Louis-Fabrice Latour : "On a la chance d'avoir un millésime 2017 qualitatif, quantitatif et qui pourra se boire jeune." "On est quand même les plus gâtés du vignoble français cette année", a reconnu M. Latour, qui prévoit un vin "très sur le fruit, avec quelques acidités.”.

Avis des clients

Vous devez être connecté pour poster un avis

Connectez vous