Mot de passe oublié

Renseignez votre email de connexion. Vous recevrez un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Mot de passe oublié

Votre demande a bien été prise en compte.
Vous allez recevoir un email contenant un lien pour réinitialiser votre mot de passe

CHÂTEAU MOUTON-ROTHSCHILD

Château Mouton-Rothschild

Le Château Mouton-Rothschild est l'un des domaines viticoles les plus prestigieux de la région de Bordeaux, en France. Il est situé dans la commune de Pauillac, sur la rive gauche de la Gironde.

Le château tire son nom de la famille Rothschild, qui l'a acquis en 1853. Il appartient toujours à la famille aujourd'hui. Le domaine est classé Premier Grand Cru Classé selon la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855.

Le vignoble du Château Mouton-Rothschild s'étend sur environ 90 hectares et est principalement planté de cépages Cabernet Sauvignon (80%), Merlot (16%), Cabernet Franc (3%) et Petit Verdot (1%).

Le château accorde une grande importance à l'art et à la culture. Depuis 1945, chaque millésime de Mouton-Rothschild est orné d'une étiquette spécialement créée par un artiste renommé, ce qui en fait une véritable galerie d'art sur bouteille.

Millésime

2023

6 vins

2022

6 vins

2013

3 vins

2020

2 vins

2017

2 vins

2016

2 vins

2015

2 vins

Notes par guide

Wine Advocate (Robert Parker)

29 vins

Revue du Vin de France

20 vins

Bettane&Desseauve

11 vins

Decanter

11 vins

Wine Spectator

9 vins

Nos conseils sur le vin

Nous vous proposons du contenu de qualité pour vous aider à monter en compétence mais aussi à découvrir de nouveaux vins, lieux et surprises.

Winelover ? Ces accessoires sont faits pour vous !

Êtes-vous passionné de vin ? Vous aimez explorer de nouveaux cép...

Découvrez les accords parfaits pour accompagner votre paella

La paella, ce plat emblématique de la cuisine espagnole, évoque ...

BORDEAUX FÊTE LE VIN : Le rendez-vous incontournable de votre été !

L'été approche à grands pas, et avec lui, l'un des événements le...

Les primeurs 2023, les premières impressions sur le millésime

Chaque année, les primeurs de Bordeaux attirent l'attention des ...

Voir tout

4 avis sur les vins de CHÂTEAU MOUTON-ROTHSCHILD

(4 avis)

Château Mouton-Rothschild 2012

Excellent, encore jeune après 12 ans de garde mais les tanins commencent à se fondre avec une grande matière derrière

FB

Florent B

le

Le Petit Mouton du Château Mouton-Rothschild 2012

impeccable vin magnifique

AO

Alexandre O

le

Aile D'Argent du Château Mouton Rothschild 2013

Citron, verveine/coing puis anis : vin assez riche et structuré, finale sur l'eau-de-vie de poire. Très plaisant.

JM

Jean-Michel M

le

Château Mouton-Rothschild Rouge 2000, Premier Cru Classé En 1973

Mouton 2000 " un gout de paradis " ! Il faut être un sage pour attendre 2015 pour le boire ! Un bon carafage et vous voilà prêt pour le bonheur ! Avant que les prix ne doublent......

A

Anomyme

le

Du marquis aux barons, l'histoire du Château Mouton Rothschild

Le Château Mouton-Rothschild est un domaine viticole qui remonte au XVIIIe siècle. Acheté en 1853 par Nathaniel de Rothschild, Brane Mouton entre dans la légende sous le nom de Mouton-Rothschild. C’est avec l’avènement du Baron Philippe de Rothschild 1922, que Mouton devient réellement le monumental 1er Cru qu’il est aujourd’hui. Outre la construction de chais et de bâtiments, et l’accession au statut de 1er cru, c’est la passion de toute une vie retrouvée dans l’action par cet homme d’exception.

Au XVIIIe siècle, le Château Mouton Rothschild appartenait, avec Lafite et Latour, au « prince des vignes », le marquis Nicolas-Alexandre de Ségur. Il fut ensuite la propriété des barons de Brane, qui le nommèrent Brane-Mouton. C'est en 1853 que le domaine prit son nom actuel, après son acquisition par le baron Nathaniel de Rothschild, de la branche anglaise de la célèbre dynastie.


Le baron Philippe de Rothschild, un visionnaire au service de Mouton Rothschild

En 1922, le baron Philippe de Rothschild, arrière-petit-fils du baron Nathaniel, prit les rênes du domaine et lui consacra sa vie. Son long règne (1922-1988) fut marqué par des décisions capitales, dont certaines révolutionnèrent le monde du vin.


La mise en bouteilles intégrale au château, une décision pionnière

Dès 1924, le baron Philippe décida de mettre en bouteilles l'intégralité du vin au château, afin d'affirmer le rôle et la responsabilité des propriétaires de grands crus face à la toute-puissance du négoce bordelais. Cette décision impliqua d'accroître les capacités de stockage sur place et de construire le spectaculaire « Grand Chai » de Mouton en 1926.


L'expansion du patrimoine familial autour de Mouton

Le patrimoine familial s'accrut avec l'acquisition de deux crus classés sur le terroir de Pauillac : Château Mouton d'Armailhacq en 1933, devenu en 1989 Château d'Armailhac, et Château Clerc Milon en 1970.


Mouton Rothschild et l'art, une association étroite

Le baron Philippe s'appliqua à associer étroitement Mouton Rothschild et l'art. Chaque année à partir de 1945, l'étiquette du millésime est illustrée par une œuvre d'art originale, spécialement créée pour Mouton par un artiste contemporain. En 1962, le Château fut transformé en haut-lieu touristique du Bordelais avec l'inauguration du Musée du Vin dans l'Art.


L'accession au rang de Premier Cru Classé

Pendant vingt ans, le baron Philippe se battit pour renforcer l'image de Mouton Rothschild et le faire accéder au rang de Premier Cru Classé. Ce n'est qu'en 1973 qu'il rejoignit officiellement cette élite, par décret signé de Jacques Chirac alors ministre de l'Agriculture.


La baronne Philippine de Rothschild, héritière d'un trésor et d'une responsabilité

En 1988, à la disparition du baron Philippe, sa fille unique la baronne Philippine de Rothschild hérita d'un trésor, en partage avec ses trois enfants Camille, Philippe et Julien. Comédienne de renom, elle mit un terme à sa carrière sur les planches pour poursuivre l’œuvre de son père et faire entrer Mouton et la société familiale, Baron Philippe de Rothschild, dans le XXIe siècle.


Réaffirmer le lien entre Mouton et l'art

Dès 1981, la baronne Philippine révéla au public les œuvres originales illustrant les étiquettes du Premier Cru dans le cadre d'une exposition itinérante, « Mouton Rothschild – L’Art et l’Etiquette ». Depuis lors, cette exposition a été chaleureusement accueillie dans plus de quarante musées à travers le monde.


Veiller à l'excellence du Grand Vin de Mouton

La baronne Philippine consacra quelques hectares du domaine à la production d'un vin blanc sec de haute qualité, Aile d'Argent, lancé en 1991. Elle créa également en 1993 un Second Vin : Le Petit Mouton de Mouton Rothschild, qui trouva très vite sa place et son marché.


Poursuivre l'implantation de grands vins d'assemblage

La baronne Philippine poursuivit l'implantation de grands vins d'assemblage suivant le modèle de Mouton, sur des terroirs prometteurs hors de Bordeaux. Opus One, en Californie, devint une star mondiale, tandis qu'au Chili, elle lança avec le même succès un autre grand vin rouge : Almaviva. Au Pays d'Oc, elle créa en 2003 Domaine de Baronarques, qui trace sa route en rouge et aussi en blanc.

 

Les dates clés du Château Mouton Rothschild

1853 : L'acquisition du Château Brane-Mouton
Le baron Nathaniel de Rothschild achète aux enchères le Château Brane-Mouton, situé en plein cœur du Médoc à Pauillac. La propriété prend désormais le nom de Château Mouton Rothschild.

1924 : La mise en bouteilles intégrale au château et la première étiquette illustrée
Le baron Philippe de Rothschild, arrière-petit-fils du baron Nathaniel, prend les rênes du domaine en 1922. En 1924, il impose la mise en bouteilles intégrale au château et confie à Jean Carlu la création de la première étiquette illustrée, mais l'initiative reste sans lendemain.

1926 : La construction du Grand Chai
Pour accroître les capacités de stockage sur place, le spectaculaire « Grand Chai » de Mouton, de 100 mètres de long, est construit en 1926 par l'architecte Charles Siclis.

1933 : L'acquisition d'une société de négoce et la création de Mouton Cadet
Dans un esprit de fidélité au Médoc, le baron Philippe acquiert en 1933 une petite société de négoce sise à Pauillac, qui prendra le nom de Baron Philippe de Rothschild. Cette société produit et commercialise notamment Mouton Cadet, créé en 1930 et aujourd'hui première marque de Bordeaux AOC dans le monde.

1945 : La première étiquette illustrée par un artiste contemporain
Pour célébrer la victoire des Alliés et marquer son retour sur ses terres, le baron Philippe demande à l'artiste Philippe Jullian d'illustrer l'étiquette de Mouton Rothschild. Depuis lors, l'étiquette du millésime est illustrée chaque année par la reproduction d'une œuvre d'art originale, spécialement créée pour Mouton par un artiste contemporain.

1962 : L'inauguration du Musée du Vin dans l'Art
André Malraux, alors ministre d’État chargé des Affaires culturelles, inaugure le Musée du Vin dans l’Art, une idée du baron Philippe et de sa seconde épouse la baronne Pauline. Le Musée réunit à côté du Grand Chai un ensemble d’objets précieux de toutes époques associés à la vigne et au vin.

1973 : L'accession au rang de Premier Cru Classé
Après un long combat du baron Philippe, Château Mouton Rothschild accède au rang de Premier Cru Classé, dont il avait été injustement privé lors du Classement de 1855. Mouton rejoint enfin officiellement, par décret signé de Jacques Chirac alors ministre de l’Agriculture, une élite à laquelle il appartenait de fait depuis longtemps.

1981 : L'exposition itinérante « Mouton Rothschild – L’Art et l’Etiquette »
La baronne Philippine, fille unique du baron Philippe de Rothschild, révèle au public les œuvres originales illustrant les étiquettes du Premier Cru dans le cadre d’une exposition itinérante. Depuis lors, cette exposition a été chaleureusement accueillie dans plus de quarante musées à travers le monde.

1988 : La succession du baron Philippe par la baronne Philippine
À la disparition du baron Philippe, sa fille la baronne Philippine de Rothschild hérite d'un trésor, en partage avec ses trois enfants Camille, Philippe et Julien, mais aussi d’une lourde responsabilité. Comédienne de renom, elle décide de mettre un terme à sa carrière théâtrale et de poursuivre l’œuvre de son père en devenant présidente du Conseil de surveillance de la Société familiale Baron Philippe de Rothschild S.A.

1991 : La création du vin blanc sec Aile d'Argent
Avec le millésime 1991, Château Mouton Rothschild signe les premières bouteilles d’Aile d’Argent, un vin blanc sec de haute qualité issu de 7 hectares de vignes plantées en cépages blancs sur le domaine de Mouton Rothschild.

1993 : La création du Second Vin, le Petit Mouton de Mouton Rothschild
La baronne Philippine crée un Second Vin, le Petit Mouton de Mouton Rothschild, qui trouve très vite sa place et son marché. Celui-ci, généralement issu d’une sélection des vignes les plus jeunes, est élaboré avec les mêmes soins que le Grand Vin.

2012 : La construction d'un nouveau cuvier mariant tradition et progrès technique
Un splendide cuvier mariant tradition et progrès technique entre en service en 2012 à Mouton, avec une salle de dégustation ouvrant sur les vignes.

2014 : La succession de la baronne Philippine par ses trois enfants
Après avoir fait rayonner avec éclat la société familiale et les propriétés, la Baronne Philippine s’éteint en laissant Mouton magnifiquement agrandi et modernisé. Aujourd’hui ses trois enfants, Camille Sereys de Rothschild, Philippe Sereys de Rothschild et Julien de Beaumarchais de Rothschild, devenus copropriétaires du Château, s’attachent à perpétuer la volonté d’excellence portée par leur mère.


Le vignoble de Château Mouton Rothschild, au cœur du Médoc

Situé au Nord-Ouest de Bordeaux, le vignoble de Château Mouton Rothschild s'étend sur 90 hectares en bordure de la presqu'île du Médoc, entre l'estuaire de la Gironde à l'Est et l'océan Atlantique à l'Ouest. Le vignoble médocain, qui trouve ses origines à l'époque romaine, couvre actuellement une superficie d'environ 16 500 hectares. Il bénéficie d'un emplacement privilégié le long du fleuve, qui l'irrigue en profondeur et modère les écarts de température, ainsi que de la protection de la pointe Nord de la forêt des Landes, qui lui permet de profiter de la douceur du climat océanique tout en étant protégé de ses excès.


Un sol de graves, gage de qualité pour les vins du Médoc

Le sol du Médoc, composé de « graves », galets et graviers qui conservent la chaleur du soleil, mêlés à des sables en partie argileux, est pauvre et impropre à toute culture, à l'exception de la production des plus grands vins du monde. Les graves maigres et pauvres descendent sur plusieurs mètres de profondeur, reposant sur un socle marno-calcaire. Elles donnent naissance à des vins rouges élégants, puissants, riches en tanins et de longue garde.


Un relief en croupes, favorable à la culture de la vigne

Le relief du Médoc se caractérise par une série de « croupes » généralement inférieures à 40 m d'altitude, séparées par des parties basses. Ces légères déclivités favorisent le drainage naturel et l'ensoleillement, offrant ainsi des conditions idéales pour la culture de la vigne. Souvent, les croupes portent les meilleures vignes, d'où le nom de certains châteaux célèbres, comme celui de Mouton, qui tire probablement son nom de « motte » ou « mothon », signifiant une levée de terre en ancien français, ou encore Lafite, qui évoque le faîte, et Cos d'Estournel, qui fait référence à la côte.


La naissance d'un Premier Cru - Château Mouton Rothschild

Le vignoble et ses caractéristiques

Situé sur le Plateau de Mouton, le vignoble de Château Mouton Rothschild bénéficie d'une altitude de 27 mètres et d'un sol composé de graves profondes. Les cépages typiques de la région, tels que le cabernet-sauvignon (81 %), le merlot (15 %), le cabernet franc (3 %) et le Petit Verdot (1 %), sont plantés à une densité élevée de 10 000 pieds par hectare, avec un âge moyen de 44 ans.


Les vendanges et le tri manuel

Les vendanges sont réalisées manuellement, avec des grappes placées délicatement dans des cagettes pour préserver l'intégrité du raisin. Après l'égrappage, un tri manuel des grains est effectué sur des tables vibrantes. Les grains sélectionnés sont ensuite transférés dans des cuvons mobiles qui les déposent dans les cuves de fermentation grâce à la gravité, évitant ainsi toute pression ou contrainte autre que naturelle.


La cuvaison dans un cuvier gravitaire

Le cuvier gravitaire de haute qualité technique marque une nouvelle étape dans l'histoire de Mouton. Construit sur deux niveaux et alliant harmonieusement le bois et l'acier, il reste fidèle à la tradition des cuves en bois de chêne. Les cuves, de tailles différentes, correspondent aux diverses parcelles du domaine, permettant d'optimiser la sélection de la vendange et l'assemblage du vin. Elles sont majoritairement en bois de chêne (44 cuves) et équipées de douelles transparentes pour observer la vinification, tandis que les autres sont en inox (20 cuves).


L'élevage dans la grande tradition médocaine

Après la vinification, l'élevage s'opère dans des barriques de chêne neuves pendant environ vingt mois. Les différentes étapes se déroulent dans la grande tradition médocaine, incluant l'ouillage et le collage au blanc d’œuf pour clarifier et stabiliser le vin. Les barriques sont transférées du Grand Chai à la cave de deuxième année, où le vin achève au frais son séjour au Château.

Pourquoi commander chez Wineandco ?

  • Stockage optimal des vins
  • Sélection rigoureuse par le comité de dégustation
  • 100000 clients satisfaits depuis 1999
  • Livraison professionnelle et soignée de vos vins
  • Commandez vos vins en toute sérénité