(153 avis) Bourgogne

153 avis sur les vins de Bourgogne

Note Moyenne

4.15/5

(153 avis)

  • 0
    1
  • 2
    2
  • 4
    3
  • 20
    4
  • 127
    5
F Cet avis porte sur : "DOMAINE PERROT-MINOT CHAPELLE-CHAMBERTIN 2012"

Beau rouge avec une belle complexité, demande un peu de garde pour une expression complète, mais très apprécié dès maintenant.

F Cet avis porte sur : "CHÂTEAU DES RONTETS POUILLY FUISSÉ PIERREFOLLE 2014"

Joli blanc très agréable, peut être trop jeune pour exprimer un fruité que j'attendais plus prononcé

Vins de bourgogne

Construit sur un effondrement géologique, planté par les moines et popularisé par la révolution, le vignoble bourguignon est localisé dans le cœur de la France de la ville d’Auxerre à Macon.

S’établissant sur 27200 hectares, les vignes du Bourguignon peuvent profiter de différentes variantes climatiques puisqu’au nord le climat est continental, à l’est il est océanique et au sud méditerranéen. Même si en majorité, c’est un climat continental qui domine sur la région, les vignes sont dépendantes de nombreux micro- climats du fait de leur éloignement géographique en fonction de chaque appellation. En effet, l’appellation Mâconnais et Chablis comptabilise 200 km d’écart entre l’une et l’autre.

Les sols de cette région sont composés d’argile et de calcaire favorables à la production des principaux cépages à savoir le Pinot Noir et le Chardonnay.

Chaque année, c’est environ 1,5 million d’hectolitres qui sont produits soit 200 millions de bouteilles dont quasiment la moitié est exportée ; ce qui fait du vin de Bourgogne, l’un des plus attendus et onéreux au monde.

Cette région viticole dispose d’une constellation d’appellations ayant chacune des caractéristiques bien différentes :

Le Chardonnay blanc est ici inégalable, et le Pinot Noir inégalé. Le Chablis définit un style de vin blanc nerveux en lui-même, quand La Côte de Nuits porte les imposants Grands Crus rouges. La Côte de Beaune s’idéalise à Meursault et Montrachet sans dénigrer Pommard et Volnay. La Côte Chalonnaise et le Mâconnais éclatent de diversité. Aux portes de Lyon, le Beaujolais affirme son identité à travers le Gamay aux mille visages.