(6 avis) Cairanne

6 avis sur les vins de Cairanne

Note Moyenne

4/5

(6 avis)

  • 0
    1
  • 0
    2
  • 0
    3
  • 2
    4
  • 4
    5
AA Cet avis porte sur : "ALAIN JAUME LES TRAVÉES CAIRANNE 2015"

Bon petit vin mais pas renversant

AA Cet avis porte sur : "XAVIER VIGNON CAIRANNE 2015"

Superbe, j'ai beaucoup aimé. Demande des plats à la hauteur de sa force et sa vigueur !

En 1929, un petit groupe de viticulteurs, dont Monsieur Rieu, favorable à la politique du Baron Leroy, souhaite s’organiser pour l’avenir et se fixe plusieurs objectifs tendant à protéger les intérêts viticoles, à œuvrer pour l’accession à une appellation d’origine et à assurer la promotion des vins du village. Dès 1953, la possibilité est offerte, aux vignerons, d’apposer le nom de la commune sur les bouteilles de Côtes du Rhône produites à Cairanne. En 1967, l’appellation Côtes du Rhône Villages Cairanne est officialisée. Voulant aller plus loin dans la reconnaissance de la qualité de leurs vins, les vignerons déposent en 2008 un dossier d’accession en appellation locale. Le 29 juin 2016, Cairanne est officiellement reconnu en tant que Cru des Côtes du Rhône. 

Le village de Cairanne est situé dans le nord-ouest du Vaucluse, à deux pas de l’Enclave des Papes et de la frontière départementale avec la Drôme. L’appellation s’étend sur la seule commune de Cairanne. 

Climat méditerranéen sec et chaud, caractérisé par un important ensoleillement et une influence forte du Mistral.

Les terrasses de l’Aygues, à l’ouest, sont formées de cailloutis, d’argiles et de sables fins. Les substrats sableux favorisent l’existence de tanins à « petits grains » qui procurent aux vins une grande finesse, fraicheur et légèreté.

Les coteaux du miocènes, au nord, encore appelée « Montagne du Ventabren », constituent l’un des terroirs majeurs de Cairanne. L’érosion y a taillé dans la masse des cailloutis calcaires à rares silex, alternant avec des marnes. Ce terroir procure aux vins des arômes de fruits noirs et d’épices, tout en complexité et en fraîcheur. 

Les garrigues, au sud du village, se constituent d’alluvions caillouteuses qui reposent sur des matériaux à grains fins datant de l’âge tertiaire. Ce plateau ventilé et ensoleillé offre un équilibre propice à des maturités optimales qui apportent un côté solaire et du volume aux vins par des arômes d’épices et de fruits mûrs.