(1 avis) Monbazillac

Aucun vin disponible pour Monbazillac

Les domaines de Sud Ouest

1 avis sur les vins de Monbazillac

Note Moyenne

5/5

(1 avis)

  • 0
    1
  • 0
    2
  • 0
    3
  • 0
    4
  • 1
    5
JR Cet avis porte sur : "CHÂTEAU LE THIBAUT CDLT MONBAZILLAC 2009"

Très bon Monbazillac, je le recommande.

Le Monbazillac est un vin d’appellation du vignoble du Bergeracois et Duras dans le Sud-Ouest. Elle est sans doute l’appellation la plus connue du vignoble par la qualité des vins blancs liquoreux qu’elle produit autour du Château de Monbazillac. Elle s’étend sur 5 communes - Pomport, Rouffignac, Colombier, Saint Laurent des Vignes et Monbazillac - représentant une surface de 3600 hectares sur les coteaux de la rive gauche de la Dordogne.

C’est au Moyen-âge que la viticulture s’impose dans la région de Monbazillac. L’histoire raconte que des vignerons auraient laissé les vignes de Monbazillac à l’abandon et aurait finalement découvert le Botrytis Cinerea, pourriture noble responsable de la sucrosité des vins de Monbazillac comme de Sauternes. Une légende dirait que le pape, au moment de recevoir un bourgeois de Bergerac, aurait dit « Ah ! Bergerac, près de Monbazillac, sans doute ! ».
Les vins blancs liquoreux de Monbazillac sont assemblés à partir de Sémillon majoritairement et de Sauvignon. Ces cépages poussent sur des sols fertiles et bénéficient d’un climat favorable à l’apparition de la pourriture noble. En effet, c’est à l’automne, au moment des brouillards matinaux, que l’humidité, additionnée aux chaleurs de l’après midi, va favoriser le développement du Botrytis Cinerea. Ce champignon est indispensable pour l’élaboration des grands liquoreux de Monbazillac.

Les viticulteurs de Monbazillac, au nombre de cent, élaborent leur vins de la manière la plus précise possible afin de donner le meilleurs liquoreux. Ils effectuent plusieurs sessions de vendanges pour récupérer les baies en surmaturation et ainsi offrir un vin doux et sucré, délicat et onctueux, d’une couleur or qui s’embellira largement avec le temps. Le Monbazillac n’a rien à envier du Sauternes, autre appellation maîtresse des liquoreux.