A la frontière méridionale de la Bourgogne, sur des collines ensoleillées, la région du Beaujolais comprend douze AOC dont le Beaujolais et le Beaujolais Villages. Situé au nord de la zone, on trouve dix appellations communales, appelées les « crus du beaujolais » , on trouve : Morgon, Régnié, Moulin à Vent, Côte de Brouilly, Brouilly, Juliénas, Saint-Amour, Chénas, Chiroubles et Fleurie.

La région est exposée à un climat continental accompagné d’un vent du nord. Ces conditions permettent l’assainissement du raisin de l’appellation.

Le gamay est le cépage maître puisqu’il représente 99% de la production. Il peut donner des vins fins et aromatiques. Il s’adapte parfaitement aux conditions climatiques de la région. En cépage blanc, on trouve majoritairement le chardonnay.

C’est l’AOC Beaujolais qui va produire le célèbre Beaujolais Nouveau, arrivé au troisième jeudi du mois de novembre. Il est alors la star des médias, le Beaujolais n’est pourtant pas limité à une « nouveauté ». Frais, violacé, éminemment fruité, il enchante les dîners des bouchons lyonnais et réjouit bien des gosiers parisiens. Facile à écluser dans sa version quotidienne, les 10 crus, s’entichent de saveurs intenses et tanniques leur conférant une subtile longévité et une unique identité. Les vins blancs, eux, s’adaptent très bien aux fromages locaux.